Mieke Everaet




Texte Hugo Brutin (a.i.c.a.)

Les objets que crée Mieke Everaet évoquent et illustrent aussi bien la matière que la forme dans leur expression la plus élevée et en même temps authentique. Sa porcelaine rayonne dans la lumière. La forme du pot, la référence à un gobelet ou à quelque chose de semblable y vit en quelque sorte une expérience enthousiaste, à cause du fait qu’elle peut s’étendre, croître quelque peu dans l’espace et rester néanmoins elle-même, assimiler des ornements et rester lumineuse.

Bien que ses bols, ses gobelets, ses coupes ou ce qui s’y réfère et leur emprunte son rythme soient le résultat d’une série d’interventions et d’ actes complexes et patients, la simplicité de son langage formel nous frappe; la diversité s’est épanouie ou développée d’une manière spontanée et en quelque sorte évidente.

La base s’avère être une forme de porcelaine lumineuse, blanche et réceptive comme une feuille vierge ayant adopté un pli étrange. Sur ce blanc sont ordonnées, patiemment et de manière inspirée et confrontées l’une à l’autre, des lanières de porcelaine colorée ou obscure. Elles deviennent une rythmique étonnante, une structure de signaux dans la lumière de la base, un réseau qui se reproduit et qui donne à la figure initiale une dimension presque insaisissable.

 

 

 

 

Text of Mieke Everaet for the catalogue ‘De Meiboom op Post’ (The Maypole on Post’)

In my work I constantly explore the relationship between shape, structure and colour within the formal space of the bowl. I explore the boundaries and try to feel how the inner and outer space of the bowl are related.

The bowls or containers are built of coloured kaolin clay ribbons. These ribbons are the building material, the structure of the object. The rhythmical repetitions and growth patterns can clearly be recognised in the translucent shapes. The approach is clear and straightforward.

Recently, I started investigating the abstract form of the ‘urinal’, as can be seen in the set of ‘bourdalou’ vessels.

 

Belgische vormgeving 2

The bowls of Mieke Everaet are built of ribbons and fragments of coloured porcelain, which she sands and polishes, but does not enamel. The result is a thin, seemingly fragile, semitransparent skin. The decoration is added automatically in the course of creation and is not added afterwards. The different shapes of the building stones give the object a vivid rhythm.

Although in the past her work was colourful and inspired by African baskets, recently she has started to use especially light shades of colour. By sliding two bowls into one another, new lobed shapes are created.

Info

Name
Mieke Everaet

Activity
artist

Country, region
Belgium

Website
www.mieke-everae.com

Biography
CV Everaet